Rééducation Fonctionnelle

L’importance de la rééducation post-opératoire chez l’humain n’est plus à démontrer et la prescription de séances est devenue systématique. Les chiens et chats ne font pas exception à la règle. Le défaut de mobilité d’un membre après une chirurgie ostéo-articulaire a un énorme impact sur la cicatrisation osseuse et entraine une fonte musculaire rapide associé à de l’ankylose. Le retour à une mobilité quasi normale s’en trouve alors fortement ralentit.

Les mobilisations passives et actives que nous pouvons vous proposer ont pour but de lever l’ankylose afin de retrouver une mobilité articulaire correcte, de limiter la fonte musculaire et ainsi d’avoir une récupération fonctionnelle optimale.

En général, il est conseillé d’attendre 1 semaine après la chirurgie avant de commencer la rééducation afin de laisser la phase aigüe de l’inflammation se calmer. Nous procédons alors à une première séance d’ « état des lieux ». Nous pouvons alors établir un plan des séances à venir (leur nombre estimé ainsi que leur intensité) qui pourra évoluer suivant la progression de votre animal. Nous vous indiquerons également les exercices que vous pouvez réaliser quotidiennement à la maison.

La rééducation fonctionnelle n’est pas réservée à la récupération post-opératoire. Elle est également indiquée lors de dysfonction neurologique entrainant une perte brutale ou progressive de mobilité afin, pour le premier cas, de récupérer totalement ou partiellement la fonction motrice, ou de ralentir le processus dans le second cas.

Nous utilisons des méthodes de cryo- et thermothérapie, massages, mobilisations passives et actives (haies, ballons, plateformes de transfert de poids,...) et électrothérapie (pour les fortes fontes musculaires notamment d’origine neurologique).